Naoufel Tejarti | Centre Culturel de Jette
PORTRAIT DE LOIN

Naoufel Tejarti

Du 19 à 15:00 au 26 juin 2020 à 15:00
Armillaire

Chaque semaine, on vous propose un nouveau portrait d'une personne de l'équipe.

/ PORTRAIT DE LOIN / NAOUFEL TEJARTI

Naoufel. Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant, il est le coordinateur de la Cohésion Sociale du Centre Culturel de Jette. Il s’est découvert une passion pour l’animation vers ses 17 ans lors d’un job étudiant. A partir de là, il a décidé de se former pour pouvoir en faire son métier et commence son parcours professionnel à l’Abordage de Jette. Depuis plus de deux ans, il met ses compétences acquises durant toutes ces années au profit de ceux qui en ont besoin.
Ce qu’il aime le plus dans son poste, c’est sa polyvalence. Être coordinateur de la Cohésion Sociale permet à Naoufel de pouvoir jongler entre plusieurs casquettes : il est à la fois animateur, chargé de projets et coordinateur. Un véritable couteau Suisse en somme !

/ La valorisation, source de motivation /
Les parents ne manquent pas de remercier quotidiennement Naoufel pour tout le travail qu’il accomplit et tout le soutien qu’il offre aux enfants. Durant le confinement, il a tenu à garder le lien avec les familles et continuer les actions menées par la Cohésion Sociale. Il a mis en place un système de « livraison » de manuel scolaire pour les familles qui n’avaient pas le matériel requis comme une imprimante ou internet. Zoom a été utilisé pour aider les enfants dans leurs devoirs ainsi que pour proposer des moments d’animations afin de soulager les parents. Un challenge, difficile à tenir par moment, mais Naoufel est toujours resté optimiste et motivé sachant que son aide était précieuse pour les enfants et leurs parents.

Son dévouement et son soutien ne sont pas passés inaperçu puisqu’en guise de remerciement, il a reçu énormément de bons petits plats maison offerts généreusement par les papa et mamans ! Ce confinement a permis à Naoufel de connaître davantage les parents et inversement. Ceux-ci ont pu constater l’impact positif de la Cohésion Sociale sur leurs enfants.

/ Confinement studieux /
Naoufel a profité du confinement pour étudier. En effet, il se forme depuis un an dans le but d’obtenir le BAGIC (Brevet d’Aptitude à la Gestion d’Institutions Culturelles octroyé par la Fédération Wallonie Bruxelles). Il planifie ses journées entre étude, rédaction de dossier pour les demandes de subsides et le soutien scolaire.

Le confinement n’a pas eu d’impact réel sur Naoufel et il ne s’est jamais senti à l’étroit dans son appartement du dernier étage situé dans le Nord-Ouest. Il a profité de son agenda moins chargé pour s’adonner à sa passion : le manga. Il s’est également inscrit pour participer à l’une des Zinopinées Confinées organisée par Lucie, la chargée de projet du Nord-Ouest. Il a d’ailleurs eu une curieuse discussion avec l’artiste qui l’a appelé au sujet de la machine à laver qui peut faire double emploi. A présent Naoufel profite de la phase d’essorage pour s’assoir sur sa machine et profiter d’un massage gratuit !