HISTOIRES HUMAINES AU CENTRE CULTUREL DE JETTE | Centre Culturel de Jette
Focus

HISTOIRES HUMAINES AU CENTRE CULTUREL DE JETTE

Du 14 octobre à 10:45 au 17 novembre 2019 à 10:45
Armillaire

Infos :
info@ccjette.be
02 426 64 39

Réservations :
www.ccjette.be

Dès le mois de janvier, un vent nouveau souffl era sur l'équipe du Centre culturel de Jette. Trois membres de l’équipe prendront leur pension après, pour certains, 30 ans d’activité au sein de la structure. L’occasion pour nous de revenir sur leurs carrières et d’annoncer les changements à venir dans un Centre culturel en pleine mutation.

 

Après de longues années au service de l’Armillaire, William Poppe, actuellement chargé administratif, Chantal Farin, coordinatrice jeunesse et Yolande Nobels, qui assure le travail de secrétariat au sein du centre culturel de Jette, passeront le flambeau à quatre nouvelles personnes à partir du mois de janvier.

Pour Amik Lemaire, directeur du centre, ce départ groupé, qui entraînera un renouvellement important dans l'équipe, est l'occasion d'initier une nouvelle vague et d'ouvrir la voie à de nouveaux changements, notamment dans la définition des postes. Le centre culturel se donne pour mission de rendre la commune plus familiale, plus urbaine et plus intégrée avec pour objectif de développer des projets participatifs avec la population locale, de diffuser l’action culturelle, de poursuivre ses ateliers créatifs et d’accueillir les associations actives sur son territoire local et régional. Pour accompagner cette transition, l’Armillaire est donc à la recherche de deux référent.e.s, un.e jeunesse et familles, un.e « mise en lien », un.e référent.e communication externe et contacts citoyens et un.e gestionnaire administratif.ve

Si vous fréquentez le centre culturel de Jette depuis longtemps, vous avez sans doute remarqué trois personnes au sein de l’équipe, fidèles à leurs postes depuis un certain nombre d’années. William Poppe, le doyen de l’équipe, est arrivé au Centre en 1985. Aux rênes du centre culturel entre 1991 et 2008 et grand amateur de musique Jazz, William a lancé le festival Jazz Jette June. Les incontournables « Dimanches d’Aurélie », c’est lui qui les a lancés en 1986, tout simplement pour pouvoir passer du temps avec sa fille Aurélie lorsqu’il devait travailler le dimanche. En plus de 30 ans, William a observé la longue évolution du centre, depuis ses premiers concerts de blues organisés dans la cave aménagée en petite salle de spectacle à l’inauguration des nouveaux bâtiments du centre Armillaire en 1997.

La deuxième personne à partir pour de nouveaux horizons est Chantal, coordinatrice jeunesse depuis 28 ans et passionnée par les arts graphiques. Formée à la sérigraphie, Chantal est arrivée pour la première fois au centre avec sa caisse remplie de bricolages, en pensant animer des ateliers artistiques pour enfants. Elle devra attendre 2009 pour accomplir son rêve, rouvrir ses cartons et animer elle-même les ateliers dessin avec Nathalie Van Hauwermeiren. C’est à Chantal qu’on doit la création d’ateliers dessin, de danse classique, l’organisation des stages, les sorties avec les enfants, la création de la ludothèque en partenariat avec la Ligue des familles et la programmation des « Dimanches d’Aurélie » et du théâtre à l'école, dont elle a pris le relais à son arrivée.

Yolande, quant à elle, est arrivée au centre en 2007. Depuis, elle jongle entre le téléphone, son ordinateur et ses classeurs pour assurer le travail de secrétariat tout en répondant aux questions du public. Pendant longtemps, toutes les informations transitaient par elle, du problème de plomberie au piano à louer pour un concert. Yolande a aussi la lourde tâche d’attribuer les locaux aux différentes personnes qui organisent des activités au sein du centre. « Un vrai casse-tête. Je ne peux pas mettre des personnes qui font du bruit à côté de personnes qui ont besoin de concentration. » Mais elle veille toujours à ce que chacun dispose d’un local adapté à ses activités.

Avec l’arrivée des quatre nouvelles personnes au sein de l’équipe, Amik Lemaire souhaite poursuivre une réflexion en cours depuis maintenant plus d’un an en expérimentant de nouvelles manières de coordonner et d’animer son équipe et d'y intégrer de la communication non violente tout en suivant des formations en gestion d'équipe.