Caroline VML | Centre Culturel de Jette
PORTRAIT DE LOIN

Caroline VML

Du 15 à 09:00 au 22 mai 2020 à 09:00
A la maison

Toutes les mesures de distanciation sociale ont été respectées et aucun visage n’a été touché pendant la prise de vue.

Chaque semaine, on vous propose un nouveau portrait d'une personne de l'équipe.

Infos :
info@ccjette.be
02 426 64 39

Réservations :
www.ccjette.be

/ PORTRAIT DE LOIN / CAROLINE VERMEULEN

Caroline est chargée de la création graphique et de la communication au Centre Culturel de Jette, depuis plus de 5 ans. Elle aime aussi pigmenter la programmation du Festival 0>6 de temps en temps. C’est elle qui habille de mille couleurs et de petits croquis, souvent réalisés à la main, les parutions qu’on vous partage au fil du temps. Elle a travaillé dans plusieurs agences publicitaires privées, ainsi que dans le secteur évènementiel et continue à mener quelques projets occasionnellement de manière indépendante.

/ Travail en confinement /
Caroline est une fille sucrée, fan de healthy cooking. Elle est créative, bricoleuse mais surtout ingénieuse. Elle raconte que le début du confinement n’a, de prime à bord, pas perturbé son organisation car elle avait déjà opté pour une journée de télétravail par semaine. Le plus difficile est de tenir le rythme au fil des semaines sans en voir la fin. « Mon plan de travail de la semaine est continuellement chamboulé par les nouvelles directives sanitaires et les réalités de l’équipe ». L’annonce de la prolongation de confinement a dû mettre en pause la revue Culture Bruxelles Nord-Ouest que nous avions presque finalisée au début du confinement.« Voir des heures de travail derrière un projet qui n’aboutit pas, à cause du Covid19, m’a fortement démoralisée, confie-t-elle.

/ La reine du système D ! /
Nichée dans un petit appartement dans le Sud de Bruxelles avec son mari et son chien Maurice, Caroline ne s’est pas laissé abattre très longtemps. Les projets spontanés du groupe de travail dans lequel elle est impliquée, #cultureneverstops, qui propose un programme culturel à destination du public depuis leur salon, a décuplé son imagination. Même si le matériel à sa disposition est restreint, par rapport à ses innombrables petites boîtes trônant habituellement derrière elle au centre culturel, Caroline expérimente de nouveaux concepts avec beaucoup de plaisir. De nature curieuse, elle s’est initiée au stop motion, technique de montage qui demande du temps et de la patience, avec un vieux selfie stick comme trépied bloqué à l’aide de quelques livres. On comprend mieux pourquoi sa table à manger qui se transforme en bureau entre chaque repas, ressemble désormais plus à un bureau de création contemporain, avec son fond de musique classique venant de sa vieille radio. Et dans ces conditions, elle constate avec un sourire en coin que son travail se mêle effectivement plus à sa vie privée qu’avant.

Et il n’y a pas que son appartement du dernier étage qui en profite ! Figurez-vous que ses outils de travail sont tous ornés de la célèbre pomme et quelle utilise AirDrop à outrance pour s’envoyer des documents. Au début du confinement, elle s’est envoyé le logo du Centre Culturel de son ordinateur vers son Iphone. Une fausse manipulation et c’est son voisin qui a reçu le logo du Centre Culturel de Jette. « Heureusement ce n’était qu’un logo » ajoute-t-elle en rigolant.