Amik Lemaire | Centre Culturel de Jette
Portrait de loin

Amik Lemaire

Du 08 à 10:00 au 15 mai 2020 à 10:00
A la maison

Chaque semaine, on vous propose un nouveau portrait d'une personne de l'équipe.

 PORTRAIT DE LOIN / AMIK LEMAIRE

Après quelques années au Rayon Vert, Amik a eu envie de continuer à travailler dans le secteur culturel en devenant directeur du Centre Culturel de Jette. Depuis presque six ans, Amik continue à veiller à ce que le Centre Culturel soit un lieu à l’écoute des citoyens.

/ Travail en confinement /
Jeune papa de trois enfants, il a dû adapter son intérieur afin de se créer un espace de travail, où travailler dans le calme sans se laisser distraire. C’est donc dans sa cave qu’Amik continue à créer les conditions permettant à chacun de mener à bien les actions mises en place par l’équipe du Centre Culturel durant ce confinement, comme le projet « Fenêtre sur le monde », la création de partenariats ou encore la réflexion sur la rénovation du bâtiment.

Amateur de musique, Amik aime travailler en écoutant une mélodie. C’est quelque chose qu’il ne pouvait plus aisément se permettre depuis son récent emménagement dans le grand bureau qui accueille quatre autres membres de l’équipe. Et même si ce retour à la solitude est plus difficile à accepter pour lui, au moins personne ne remarque que ses habitudes saines ont été largement modifiées ; les morceaux de fruits se font rares et le chocolat plus présent !

Se laisser guider par les possibilités offertes par l’actualité, c’est de cette façon qu’Amik organise ses journées de travail divisées en deux, afin de s’occuper également de ses enfants. Il a décidé, tout comme le reste de l’équipe, de travailler sur les projets qui peuvent être aboutis présentement et de ne pas se laisser abattre par cette période de crise du COVID-19, qui a balayé toute la programmation de fin de saison. Récemment, le Centre Culturel de Jette, en collaboration avec plusieurs associations jettoises, a mis sur pied un atelier de confection de masque dans la salle polyvalente pour permettre aux Jettois de s’équiper et de respecter les normes requises de dé-confinement.

/ Agent double /
Amik s’est redécouvert une véritable passion pour les chemises à qui il offre une seconde jeunesse en les ressortant de son placard. Une situation assez cocasse quand on sait qu’en vidéo-conférence, nous ne voyons que le haut de la tenue de chacun. Il est donc difficile de savoir si Amik ne travaille pas en short de plage et en pantoufle, voire même parfois en déguisement de licorne…